La vision : pour quoi faire chez les enfants avec Troubles du Spectre de l’Autisme ?

Conference Favie du 7 MARS 2016 à 18h

Télécharger l’affiche de la conférence

Marie-Laure LABORIE est Orthoptiste à Montauban (82), Présidente AFONV (Association Française Orthoptie NeuroVisuelle) et Formatrice.

Voir c’est pouvoir accéder et connaître le monde qui nous entoure. Pour le nouveau-né et le très jeune enfant, la vision est un des cinq sens qui permet d’établir un contact et de découvrir le monde environnant. Quatre vingt pour cent des informations sensorielles passent par la vision. Ainsi, l’appréciation de la vision ne se limite pas à la prise d’acuité visuelle et c’est pourquoi, si l’examen ophtalmologique reste nécessaire, une bonne vue ne signe pas nécessairement une bonne utilisation de la vision et du regard. En effet, la vision est basée sur des phénomènes de sensations visuelles (lumineuses, colorées et de formes) qui vont être à l’origine de phénomènes plus complexes, nécessitant l’intervention de la motricité oculaire conjuguée aux mécanismes de perception visuelle.

Dans le cas des TSA, l’enfant peut être vu par l´orthoptiste car bien souvent il fonctionne en « sous-utilisation » de ses capacités visuelles. Il est donc important de connaître comment s’établit sa vision et le niveau de développement de sa perception visuelle.

L’objectif de cette conférence est de sensibiliser parents et professionnels à l’importance de la vision et au rôle de l’orthoptiste dans la pris en charge des enfants avec TSA. Pour cela, un rappel sera fait sur ce qu’est l’orthoptie et ce que fait l’orthoptiste, quel est son champ d’action, puis des  précisions physiologiques et développementales concernant la vision seront données, ainsi qu’un point particulier sur le bilan orthoptique et la rééeducation dans le cadre de la prise en charge orthoptique neurovisuelle des enfants avec TSA.

Publicités